Article paru sur Larep.fr
Fleury s’impose en costaud face à une solide équipe de Paris Camou...
Flash Actus
Bienvenue sur le site officiel du CJF Volley Ball - jeudi 30 janvier 2014 00:43
ELITE

ELITE (12)

HÉROUVILLE - CJF : 2-3

Publié dans ELITE
samedi, 05 mai 2018 15:07

Le CJF Fleury évite le piège

 

Début de match équilibré entre deux équipes mais c'est Fleury qui creuse un premier écart grâce aux services flottants d'Emard.

Lors du money time, Hérouville paye son problème en réception. Fleury prend les devants. (21-25). Hérouville entame le second set par un 3-0 conquérant. Ajouter à cela une défense hérouvillaise devenue imperméable et les locaux reviennent dans le match, (25-16).

La sortie sur blessure de Combettes, en fin de troisième set, change le cours du match. Fleury n'y est plus (25-19). Les visiteurs réagissent dans un 4 e set où les deux équipes vont alterner le chaud et le froid. Fleury envoie Hérouville dans une manche décisive. (21-25). Tout réussit à Fleury dans le tie-break tandis que les Hérouvillais lâchent quelques services. Fleury l'emporte 3 sets à 2 (11-15). Lezeaud est satisfait du résultat : « On a bien réagi. Notre solidité en réception a fait la différence. On a fini en équipe ».

LA FICHE

HÉROUVILLE - CJF FLEURY, 2-3. (21-25, 25-16, 25-19, 21-25, 11-15). Arbitres : MM. Combe et Carriere.

Fleury. Lezeaud (cap.), Combettes (entr. Joueur), Boureau, Picard, Gerard, Emard, Gomesdemj, Dunou, Halune, Desbois, Pelletier

ACBB - CJF : 1-3

Publié dans ELITE
samedi, 05 mai 2018 15:03

Fleury s’installe sur le podium

 

Séduisant vainqueur de l'ACBB (1-3), la formation loirétaine chipe la troisième place du classement à son adversaire. Une performance de choix.

Doté d'un service de qualité et d'une réception solide, le CJF Fleury prenait un premier ascendant (5-11 ; 22-25). Revanchards après la perte de la première manche, les Franciliens retrouvaient des couleurs, mettant plus d'impact dans ses actions, égalisant logiquement (18-14 ; 25-20). S'ensuivait un bras de fer haletant entre les deux formations. Sur quelques détails, les Loirétains parvenaient à garder ses nerfs solides afin de remporter l'emballage final (23-25). Ce troisième set s'avérait être un tournant décisif puisque dans la foulée Fleury récitait son volley pour glaner trois précieux points..


LA FICHE

ACBB - CJF, 1-3 (Score des sets : 25-22, 20-25, 25-23, 25-13). Arbitres : MM. Gilbert et Teboul. Spectateurs : 30 environ. Durée du match : 1 h 42.

CJF - St Nazaire : 3-0

Publié dans ELITE
samedi, 05 mai 2018 14:52
Les Fleuryssois se sont imposés, 3-0, face à Saint-Nazaire. Une victoire qui leur permet d’envisager l’avenir plus sereinement, bien calé dans le haut du classement.

Sébastien Combettes était très content de ses troupes après la rencontre et la victoire 3-0. « Aujourd'hui tout a bien marché, la réception bien emmenée par Desbois, le contre et le service et quand tu as une bonne réception tu fais ce que tu veux derrière ».

Ce fut, il est vrai, une des clés du match. Les visiteurs avaient pour eux la taille et le physique, les locaux leur vitesse et leur investissement défensif.

Fleury commençait les trois sets avec un handicap de trois points, en mode « diesel ». Dans le premier Lezeaud, au service, collait un 5-0 aux visiteurs et Fleury n'était plus rejoint.

Même début dans le deuxième et là ce fut le bloc qui s'y mettait. Certes les locaux frappaient moins fort dans le ballon mais le plaçaient mieux et jouaient beaucoup plus vite. Dés qu'ils prenaient le score ; il ne laissaient plus revenir leurs adversaires et concluaient le set (25-20 en 21').

Dans le troisième, ils avaient plus de mal. Une baisse de régime compréhensible car leurs adversaires n'étaient pas venus en victimes non plus.

Mais cette saison à domicile, Fleury est maître chez lui. La place dans le haut du tableau est donc consolidée, et cela devrait donner beaucoup de confiance pour la suite.

LA FICHE

CJF FLEURY - ST NAZAIRE VB ATLANTIQUE, 3-0 (25-21 en 21'; 25-20 en 24'; 25-22 en 24'). Arbitres : M. Ziane Nour et Mme Jakimov.

CJF - Chantepie : 3-1

Publié dans ELITE
lundi, 04 décembre 2017 10:26

Un succès 3-1 face à Chantepie, le quatrième de rang

Les Fleuryssois, grâce à leur victoire face à Chantepie (3-1), restent plus que jamais installés sur le podium de cette poule de N2.

Néanmoins, avec un peu plus de concentration, ils auraient dû l'emporter 3-0. Ce dont ils ont eu pleinement conscience, comme en témoigne cette réflexion entendue sur le banc (16-20, au cours du 2 e set) : « On ne va pas perdre un set contre eux ».

Malgré tout, l'entraîneur joueur, Sébastien Combettes, tenait à relativiser : « On se repose sur nos lauriers après la première manche. Mais l'essentiel était de prendre trois points. On reste sur une belle série (4 victoires de rang, ndlr). Je regrette simplement de ne pas avoir pu faire tourner davantage l'effectif ».

On passera rapidement sur la perte de la 2 e manche, liée sans doute à un succès aisé lors de l'entame (25-14), qui engendra, par la suite, un manque de concentration et un écart conséquent (0-5, 3-8), que le CJF ne parviendra pas à combler (20-25).

Mais grâce à leur collectif, les banlieusards orléanais annihilaient tout suspense quant à l'issue du match. En commettant moins de fautes et en défendant beaucoup de ballons au block, ils empêchaient les visiteurs de croire au miracle. Les protégés de Sébastien Combettes retenaient la leçon du 2 e acte en repartant pied au plancher (5-1, 4 e set). Quelques minutes plus tard, le central Simon Pelletier, auteur de cinq points consécutifs dans la première manche (deux attaques et trois contres), concluait ce duel inégal.

LA FICHE

CJF FLEURY LES AUBRAIS BAT CHANTEPIE, 3-1 (25-14 en 21', 20-25 en 25', 25-16 en 23', 25-15 en 23'). Arbitrage de MM. Evain et Lebalc'h.

CJF - Hérouville: 3-1

Publié dans ELITE
lundi, 30 octobre 2017 17:53
 
Face à un adversaire diminué, les banlieusards orléanais, sans être géniaux, ont réussi à s’en sortir… Parfait, à court terme. Ceci dit, le collectif n’est pas encore au point.

Cela n'a pas été le match du siècle, loin s'en faut, entre deux équipes qui, pour différentes raisons, ne sont pas encore au point dans ce championnat de N2. Mais c'était une rencontre qu'il était déjà important de gagner, dans l'optique du maintien… Et, là, à domicile, au gymnase Guy-Môquet, les volleyeurs du CJF ont fait le boulot, hier après-midi, en raflant la mise en quatre manches (3-1) face au VB Hérouville. Un adversaire qui, ce matin, est lanterne rouge au classement et toujours à la recherche d'un premier succès après quatre journées.

Si la politique du yo-yo, entre enchaînements satisfaisants et séquences très moyennes, n'avait pas été une constante dans son jeu, Fleury aurait pu plier l'affaire au plus vite.

Le tout, face à des visiteurs diminués et obligés d'improviser jusqu'au dernier moment avec la blessure au dos, à l'échauffement, de Maxime Leberre (réceptionneur-attaquant). Conséquence : Hérouville a tenu le secteur de la réception avec deux joueurs seulement. Avec son pointu reconverti réceptionneur-attaquant et avec son deuxième passeur appelé à la… pointe de l'attaque ! « Du bricolage », a soufflé, dépité, Benjamin Meuriot, le coach adverse, à l'issue des débats.

« Besoin de tout
le monde »

En face, Fleury, avec son groupe en reconstruction, ne s'est pas appuyé sur les automatismes nécessaires pour évoluer en toute sérénité. Et pour cause… Simon Pelletier (central), nouveau venu, effectuait, hier, sa première sortie officielle à la maison.

Quant au block du CJF, il est resté branché sur courant alternatif et certains choix tactiques, à la passe, ont laissé à désirer. Heureusement, la réception a été plutôt stable, comme l'efficacité en bout de ligne, au moment d'accélérer le jeu.

« On va avoir besoin de tout le monde », a fait savoir Sébastien Combettes, le coach fleuryssois, au moment d'évoquer les rencontres à venir. Conscient que la totalité de son collectif a, devant lui, une large marge de progression.

LA FICHE

CJF FLEURY BAT VB HÉROUVILLE, 3-1. 25-23 en 27', 20-25 en 25', 25-21 en 26', 25-18 en 19'). Arbitrage de MM. Rochet et Nouhaud.

Carton jaune pour Hérouville : Narzallah (contestation).

Laurent Coursimault

 

CJF - Chateaudun: 3-1

Publié dans ELITE
lundi, 30 octobre 2017 17:49

Deuxième rencontre à domicile pour Fleury et deuxième victoire. Sur le plan comptable, c'est une bonne opération. « La manière n'y était pas mais l'important était la victoire », dixit Sébastien Combettes, le coach fleuryssois.

Les adversaires du jour étaient plus expérimentés et avec un jeu beaucoup plus physique. Les locaux ont commencé le match de manière poussive, ils n'ont jamais mené jusqu'à l'égalité à 20-20. Fleury retrouvait alors la réception, le contre et remportait le set.

Des trous noirs

Les locaux prirent le match à leur compte au second set, ils ont toujours mené. En hommes d'expérience, les visiteurs contestent, chicanent mais Fleury mène deux sets à rien.

Le troisième set fut un calvaire pour les Fleuryssois. Les Dunois leur collèrent un 25-11 en 18 minutes, le trou noir ! Fleury ne voulant pas concéder le point de bonus à Châteaudun, ils entamèrent le 4 e set tambour battant. Il était dit que c'était la journée des trous noirs. Menant de 4 points, ils laissèrent leurs adversaires du jour revenir à égalité. Mais il était dit qu'ils ne devaient pas perdre, bien aidés par leurs adversaires. Plusieurs d'entre eux ont, en effet, perdu leurs nerfs et sont sortis du match, ce qui permit à Fleury de conclure à la première balle de match.

LA FICHE

CJF FLEURY VOLLEY - CHÂTEAUDUN VOLLEY-BALL, 3 - 1. Arbitre : M. Thomas.

Le Score : 25-23 (24') ; 25-21 (25') ; 11-25 (18') ; 25-21 (27').

Cjf volley - A.S. Sartrouville Volley-Ball: 3-2

Publié dans ELITE
lundi, 25 septembre 2017 14:45

Cjf volley - A.S. Sartrouville Volley-Ball: 3-2

Et pourtant, après deux sets ponctués par des fautes directes à répétition, des services trop souvent dans le filet, des blocks hors du coup et une réception défaillante, personne ne donnait cher de la peau des Fleuryssois.

Et pourtant, à la bourse aux surprises, la bonne affaire, c'était le CJF.

Soudain plus précis, les hommes de Sébastien Combettes, le nouvel entraîneur-joueur, faisaient enfin parler leur puissance. La machine sartrouvilloise se grippait et Fleury faisait l'effort qu'il fallait pour passer devant (25-23). Le reste se faisait dans le suspense : 14-13 et première balle de match de sauvée. Des égalités jusqu'à 20 partout, moment choisi pour accélérer, 22-20. C'était fait, tellement irréel que les Fleuryssois avaient un petit temps de latence avant de laisser éclater leur joie. Comme si, non, ce n'était pas possible d'avoir gagné. Et pourtant…

LA FICHE

CJF - SARTROUVILLE, 3-2 (11-25, 16-25, 25-23, 25-19, 22-20).

Grégory Reis

La saison débute dimanche

Publié dans ELITE
lundi, 25 septembre 2017 14:34

Après l'arrêt de leur entraîneur emblématique, Pascal Guy, les Fleuryssois vont entamer leur septième saison en N2. Placés sous la houlette de Sébastien Combettes, ils ont pour objectif de se maintenir.

Sébastien Combettes, le nouvel entraîneur, se veut optimiste. La réforme des championnats (suppression des plays-offs, et play-downs et passage à des poules de 12) n'est pas pour lui déplaire. « On revient à quelque chose que j'ai connu il y a quelques années. Je ne sais pas si c'est mieux d'avoir ou pas des play-offs et des play-downs. L'avantage d'un championnat unique est que l'on connaît nos adversaires sur une saison complète. On peut travailler. On n'aura pas de mauvaises surprises à la mi-saison. On a plus de visibilité ».

« Un groupe soudé »

Le CJF Fleury a perdu quelques éléments (Guy, Da Silva, Martin-Douyat, Baudichon…) et a vu l'arrivée d'Henri Halume (en fait un retour au club) et de Gabriel Emard (USO) un joueur qui évoluait en départemental. « Je connais tous les joueurs. C'est une équipe de copains, un groupe très soudé. C'est aussi ce qui fait notre force », précise encore Sébastien Combettes. Pour lui l'équipe a des atouts à faire valoir, même si elle est moins impressionnante physiquement. Il compte beaucoup sur l'adaptation de son équipe au jeu et à la tactique de l'adversaire.

L'ambition des Fleuryssois reste la même : se maintenir dans cette N2 qu'ils fréquentent maintenant depuis 7 saisons. Pour cela, ils devront éviter les deux dernières places.

Règlement. Le 1 er accède à l'Elite (ex-N1) ; les équipes classées de 2 à 10 se maintiennent et les 11 e et 12 e de la poule sont reléguées en N3.

en bref

Départs. Pascal Guy (entraîneur, arrêt), Olivier Bourgeois (arrêt), Antoine Baudichon (Chartres, N3), Florent Da Silva (St-Denis-en-Val, N3), Paul Martin-Douyat (arrêt).

Arrivées. Henri Halume (retour au club), Gabriel Emard (USO)

EFFECTIF

Rémi Boureau, Quentin Dunou, Baptiste Gérard, Valentin Lezeaud, Simon Picard, Rudy Desbois, Henri Halume, Gabriel Emard, Ivan Gomes de Medeiros, Sébastien Combettes.

Entraîneur. Sébastien Combettes

Salle. Guy-Mocquet.

LE CALENDRIER

Septembre. Le 24. Fleury - Sartrouville.

Octobre. Le 1 er. Asnières - Fleury. Le 15. Fleury Châteaudun. Le 22. Fleury - Hérouville. Le 29. Cesson-Saint-Brieuc - Fleury.

Novembre. Le 5. Fleury - Chantepie. Le 19. Rennes (2) - Fleury.

Le 26. Fleury - Conflans-Andresy

Décembre. Le 3. VGA Saint-Maur - Fleury. Le 17. Fleury - Saint-Nazaire (2)

Janvier. Le 14. ACBB - Fleury. Le 21. Sartrouville - Fleury. Le 28. Fleury - Asnières.

Février. Le 4. Châteaudun - Fleury. Le 18. Hérouville - Fleury. Le 25. Fleury - Cesson-Saint-Brieuc.

Mars. Le 4. Chantepie - Fleury. Le 18. Fleury - Rennes EC (2). Le 25. Conflans-Andresy - Fleury

Avril. Le 15. Fleury - VGA St-Maur. Le 29. Saint-Nazaire (2) - Fleury

Mai. Le 6. Fleury - ACBB.

À Fleury, Sébastien Combettes succède à Pascal Guy

Publié dans ELITE
lundi, 25 septembre 2017 14:30

Sébastien Combettes a donné son accord au président fleuryssois, René Leguay. Le capitaine prend la succession de Pascal Guy au poste d'entraîneur. On s'y attendait.

C'est tout sauf une véritable surprise. Pour succéder à Pascal Guy qui a décidé de raccrocher à la fin de la saison dernière, les dirigeants fleuryssois ont sollicité et trouvé un accord avec Sébastien Combettes, déjà co-entraîneur depuis quelques saisons. « C'est sûr cela nous retire une épine du pied », confesse René Leguay, le président du CJF volley qui reconnaît que le club, qui évolue en Nationale 2, n'a pas les moyens financiers de se payer les services d'un entraîneur. Et puis le passeur, et capitaine des Fleuryssois, est détenteur d'un brevet d'État (BEF 2)…

Gomes de Medeiros reste

Du côté joueurs, si Da Silva part à Saint-Denis-en-Val, que Bourgeois arrête et que Martin-Douyat hésite à repartir pour une nouvelle saison, le Brésilien Ivan Gomes de Medeiros a décidé de poursuivre l'aventure avec Fleury. « On recherche deux ou trois recrues, mais si on en a une ce sera bien », précise le président qui veut rester prudent.

Dans une poule à douze équipes où il n'y aura plus ni play-off, ni play-down, les Fleuryssois seront en quête du maintien (éviter les deux dernières places). La reprise des entraînements a été fixée au lundi 21 août, à 19 heures au gymnase Guy-Môquet.

 

Adresse : 151 Rue Marcelin Berthelot 45400 FLEURY LES AUBRAIS

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

JoomShaper